L’arrogance française et la créativité

r-FRANCAIS-ARROGANTS-large570

Pour avoir beaucoup travaillé en Angleterre, j’ai compris que la grande différence entre les entrepreneurs anglo-saxons et les Français, c’est la place qu’ils consacrent à leur communication.

Pour les Anglais, comme pour les Nord-Américains, lors d’un lancement d’entreprise (et quelle que soit la taille de celle-ci), un budget com’ est aussi naturel que l’achat d’un ordinateur ou d’un téléphone. Idem dans les période de crise où, plutôt que sacrifier cette aspect, ils considèrent que communiquer, c’est aller de l’avant et donc dépasser la concurrence. Bref, la meilleure défense serait l’attaque comme pensait un petit Corse devenu grand, une main dans son giron.

Ils ont parfaitement compris que la visibilité, ainsi que l’image d’un produit ou d’un service, est bien plus déterminante que sa qualité.

Un constat cyniquement commercial, mais qui fonctionne et qui offre des taux de croissance plus intéressants au démarrage de l’activité. Bien sûr, à terme, la qualité du produit fera toujours la différence, mais le meilleur produit du monde sans visibilité n’est pas grand-chose.

Nos certitudes bien françaises, nous amènent à penser que seules les qualités exceptionnelles (bien sûr) de notre service génial (forcément) et innovant (what else,?) mélangées à un minimum de bagout seront suffisamment efficaces pour commencer. Et qu’il suffit ensuite de laisser agir le bon vieux « bouche à oreilles ».

En effet, on peut toujours trouver des exemples concluants et pertinents où le bouche-à-oreille a superbement fonctionné, Mais, en regard, combien d’autres sont passées à la trappe avant deux ans ?

Passer outre une stratégie de com’ en 2015 est totalement irresponsable.

C’est pour ça qu’il nous faut gommer ces idées reçues un peu arrogantes pour devenir vraiment pros (et donc plus efficaces). Passer outre une stratégie de com’ en 2015 est totalement irresponsable. D’autant plus qu’il existe toujours une solution adaptée au budget de chaque taille d’entreprise.

Du professionnel freelance (mais néanmoins efficace et créatif !) à l’agence internationale (plus globale, mais bien plus chère), les possibilités sont très larges. Et arrêtons de croire que s’occuper soi-même de sa com’, est chose facile.

Êtes-vous familier avec les dernières tendances en matière de graphisme online ? Pensez-vous que Pinterest ait un intérêt pour votre entreprise ? Avez-vous déjà vu un Vine de Blanc ? Est-ce que Drupal, WordPress, Instagram, Twitter, Vimeo, Google+, Responsive sont des mots qui vous parlent ? Font-ils tous partie de votre vocabulaire professionnel ?

Allo quoi ? aurait twitté Nabilla…

Alors faisons preuve d’un peu d’humilité pour porter notre savoir-faire dans la lumière. Un partenariat gagnant-gagnant. Vous, entrepreneurs, vous gagnerez en temps, en efficacité et donc en argent et nous, pros de la communication, en sérénité qui boostera notre créativité, pour encore mieux vous servir.

À bientôt, alors !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *